Les 7 répéteurs de VE2RWQ
Jeudi, 25 Mai 2017
Nouvelles Récentes

Archive

Système national d'alerte d'urgence

30-03-2015

En Alerte, le nouveau système national d’alerte d’urgence



À compter du 31 mars 2015, et de concert avec tous les radiodiffuseurs et télédiffuseurs du pays, CBC/Radio-Canada participera au nouveau système d’alerte public national, destiné à avertir les Canadiens de situations de danger imminent dans leur région, comme des tornades, des inondations, des biorisques, des glissements de terrain et autres catastrophes.


Si la participation à En Alerte fait désormais partie de nos conditions de licence avec le CRTC, elle fait aussi partie intégrante du service public que nous sommes fiers d’offrir aux Canadiens. Nos téléspectateurs et nos auditeurs comptent déjà sur nous pour être informés des nouvelles de dernière heure, et CBC/Radio-Canada est en meilleure position que la plupart des autres radiodiffuseurs du fait de sa forte présence dans les régions. 

Ce projet a été porté par l’équipe de la Transmission de CBC/Radio-Canada, dès ses débuts avant même les dernières audiences sur le renouvellement des licences au CRTC jusqu’à la mise en service de demain. L’élément institutionnel du projet a été rendu possible grâce à l’assistance, à la collaboration et à l’expertise de nombreux collègues à CBC/Radio-Canada.

De nombreuses organisations contribuent également à faire en sorte que le système fonctionne de manière optimale. Habituellement, Environnement Canada ou les organismes de gestion des urgences des provinces émettent des alertes géographiques à l’entreprise Pelmorex Media, qui prend ensuite les mesures pour diffuser ces alertes aux divers distributeurs médias, dont fait partie CBC/Radio-Canada.

Pour qu’une alerte soit diffusée – et insérée dans la programmation régulière – elle doit être :

» considérée comme urgente, lorsqu’il est primordial d’agir vite pour informer le public d’un danger imminent;    
» considérée comme grave ou extrême dans le sens où elle constitue un danger pour la vie;
» probable, ce qui signifie que le danger est très probable ou a été observé. 

En Alerte complète, mais ne remplace pas, les procédures d’alerte du public existantes. Par exemple, si un organisme d’application de la loi a une procédure établie pour communiquer avec la salle des nouvelles de CBC/Radio-Canada pour les questions d’intérêt public, ce canal de communication doit rester en place. 

Nous diffuserons une série de messages d’intérêt public afin d’informer les Canadiens sur ce à quoi ils peuvent s’attendre avec ce nouveau système d’alerte. Regardez-les! 

Video 1

Vidéo 2 

Voir aussi le site:  EnAlerte.ca

bande_bas